le toit

Basics
Home & Living
2800+ free images for students, parents & teachers!
All pictures can be used free of charge for personal, non-commercial use.
As a teacher you may also use them free of charge in your classroom.
©2018-2021 Joopita Reseach a.s.b.l
Help us to create new images and to keep this free site running by making a donation – thank you!
make donation

Freely usable photos

Most pictures found here can be freely reused by students and teachers.
Toit
Toit
Toit
Toit
Toit
Toit
Toit
Toit
Toit de chaume
Toit de chaume
Toiture-terrasse
Toits
Toit
Toit
Toit

Une toiture (l'ensemble des toits d'un bâtiment) est une couverture généralement supportée par une charpente. Les principales propriétés recherchées pour la couverture sont l'étanchéité, mais aussi l'esthétique, la légèreté, la résistance mécanique et l'écoulement des eaux pluviales.

Avec l'utilisation du béton et de la structure « poteaux plus dalle », le toit au sens de structure spécifique n'existe plus. Dans certaines architectures, par exemple celles des géodes avec des remplissages de structure par des matières tendues, on ne distingue plus le toit des murs, ni par la forme ni par les matériaux.

Les formes de toit sont très diverses et dépendent de la façon de construire et de l'architecture : usage exclusivement de maçonnerie ou usage de maçonnerie surmontée de bois assemblés en charpente ou encore usage exclusivement de charpente de bois ou de métal, y compris pour les murs, qu'ils soient ou non verticaux. Le remplissage fait par la couverture de toit est opaque ou transparent. Le toit reprend dans certaines traditions des idées symboliques de l'univers, il peut par exemple être en découpe et en empilement sur plusieurs étages en les entourant comme dans la pagode chinoise. Le toit peut aussi être considéré comme une sculpture composée de membres maçonnés en piles petites et grosses montant vers le ciel et assemblées, par exemple en composition des toits de temples d'Extrême-Orient, en composition d'églises avec clochers et pinacles.

La pente du toit traditionnel dépend des conditions climatiques. Dans les régions peu pluvieuses et ensoleillées, le toit laisse place à une toiture-terrasse mais qui n'est pas pour autant accessible. Et si sa pente atteint 10 %, il s'agit alors d'un toit rampant. Dans les régions venteuses pluvieuses ou neigeuses, le toit est traditionnellement plus pentu. La pente est fonction de la couverture mise en place. Cependant, en construction récente, le toit peut être aussi une toiture-terrasse à pente faible (3 %) ou nulle (1 %), indépendamment de la région.

La rive de toit est l'extrémité du toit côté pignon ; elle suit en général la ligne de plus grande pente et est alors qualifiée de « rive droite ». Une rive qui n'est pas droite est appelée « rive biaise » ; si elle n'est pas « en saillie », elle présente une avancée plus importante en haut qu'en bas, selon la région et l'architecture ; si, au contraire, elle est « en saillie », elle peut être soit « sortante » (cas le plus fréquent), soit « rentrante ».

Une noue est un endroit où se rejoignent deux pans de toiture qui forment un creux (et non une saillie) à leur jonction. L'angle rentrant formé par ces deux pans de toit peut être soit brutal (ligne brisée), soit adouci par un arrondi dont le rayon peut être plus ou moins grand.

La croupe est la partie du toit qui, côté du pignon, est triangulaire en un pan ou en deux pans inclinés dont un est un triangle et l'autre un trapèze. On distingue la « croupe droite » lorsque le mur de pignon est perpendiculaire aux façades, de la « croupe biaise » lorsque ce n'est pas le cas.

Dans les régions occidentales, ces pans sont en général moins larges que ceux qui couvrent les autres murs. En général, la pente de la partie triangulaire est moyenne et la partie trapézoïdale très forte. Si le pan triangulaire est seul et ne va pas aussi bas que les versants principaux, il s'agit d'une « demi-croupe » (ou « croupette »).

Dans d'autres régions, la partie pignon peut être la plus large des façades, et la pente de la partie triangulaire va de moyenne à forte alors que la partie trapézoïdale a une pente plus faible et constitue une avancée.

La queue de vache est la partie du toit qui, en bas du versant, forme un petit pan avec une pente plus faible et déborde en un petit avant-toit. L'origine de cette forme était, en créant une rupture dans la pente, de projeter l'eau de pluie au-devant de la façade, en l'absence de chéneau. La pente plus faible est constituée en charpente avec des coyaux au pied des chevrons.

Vocabulary

le toit
the roof
das Dach